2019

Culture

&

économie

sociale

solidaire

La 3ème voie

 12 juillet 2019

Festival d'Avignon

Cloître Saint Louis

A PROPOS DE LA RENCONTRE

Avec l’aide de la Fondation Crédit Coopératif, le Labo de l’ESS a ouvert en 2017 un chantier « ESS et Culture ».

 

Le « chapitre 1 » des résultats de ce chantier s’est traduit par un compte-rendu de mission sur l’état des lieux et les voies d’action d’un rapprochement entre le monde de l’ESS et celui des entreprises culturelles.

 

Le « chapitre 2 » s’est écrit lors du Festival d'Avignon de 2018. Il a donné lieu à l’organisation d’une journée d’échanges entre 200 participants qui s’est conclue par les interventions du Haut-Commissaire à l’ESS et de la Directrice de Cabinet du Ministère de la Culture qui ont exposé leurs engagements en faveur de ce rapprochement, marquant ainsi fortement une seconde étape dans la progression du chantier.

Le « chapitre 3 » renouvelle le 12 juillet prochain ce rendez-vous du Festival d'Avignon, répondant notamment au souhait de la direction du Festival. Il a pour but d’approfondir et de préciser les mesures nécessaires au développement des entreprises de l’ESS dans le monde de la culture, telles qu’elles ont été ébauchées dans les chapitres précédents, et d'en faire émerger les priorités. 

 

Cette rencontre est gratuite sur inscription, dans la limite des places disponibles.

Culture

&

économie

sociale

solidaire

la 3ème voie.

 
 

PROGRAMME PROVISOIRE  DE LA RENCONTRE

14 H 00

ENTRÉE DES PARTICIPANTS

14 H 30

OUVERTURE PAR HUGUES SIBILLE & OLIVIER PY

14 H 40

INTERVENTION DE SYLVIANE TARSOT-GILLERY, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE LA CRÉATION ARTISTIQUE AU MINISTÈRE DE LA CULTURE

15 H 00

PARTIE 1 - ÉTAT DES LIEUX

Présentation des données clés et des tendances du secteur associatif culturel

  • Viviane TCHERNONOG - Chercheuse associée, Centre d’Economie de la Sorbonne

  • Luc de LARMINAT – Directeur d’OPALE

PARTIE 2 - ATELIERS BOCAUX

15 H 20

ATELIER 1

Quelles propositions afin de développer les nouveaux lieux pour l’entreprise culturelle sociale et solidaire ?

Depuis plus de 20 ans de « nouveaux territoires de l’art » sont apparus et se sont développés dans les villes et dans les campagnes à l’écart des modèles institutionnels labellisés. Friches, « tiers-lieux », « lieux intermédiaires », etc. ont été porteurs de puissantes innovations artistiques, culturelles, économiques et ont enrichi l’action territoriale, les relations avec les publics, la prise en compte des enjeux de société, les modes de gouvernance.

L’Etat et les collectivités territoriales ont progressivement, mais de façon limitée, reconnu et soutenu ces nouveaux lieux des entreprises culturelles. Au vu de l’expérience des réussites et des difficultés rencontrées, quelles sont les principales voies de soutien à la création de ces lieux ?

ANIMATEUR

Frédéric MENARD, Président de la Coursive Boutaric

PTCE à Dijon

INTERVENANT.E.S

Magali NOVION - Chargée de développement à La Fabrique Pola

Lucie LAMBERT - Coordinatrice d’ACTES IF

ATELIER 2

Quelles propositions pour développer les coopérations de toutes formes entre acteurs culturels et d’autres acteurs de l’ESS ?

Dans le monde de l’art et de la culture, naturellement marqué par l’individualisme et la concurrence, un très puissant mouvement de collaboration entre opérateurs est né et se développe.

La mise en commun de projets et de moyens apparait de plus en plus comme une condition d’enrichissement et de renouvellement des actions et correspond aussi à des ambitions éthiques de solidarité. L’ampleur, les formes, les freins de ce mouvement ont été abondamment étudiés au cours des dernières années.

Quels enseignements peut-on en tirer pour proposer des mesures concrètes et réalistes de soutien à la coopération sous toutes ses formes ?

ANIMATRICE

Nathalie ANTON – Directrice de l'Arcade

INTERVENANT.E.S

Martine BETHENCOURT-SCHERER – Présidente déléguée CRESS région Sud PACA

Nelly BARBE – Chargée de l’ESS au Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine

ATELIER  3

Quelles propositions pour adapter les modes de financement et les modèles économiques au développement des entreprises culturelles de l'ESS ?

Les outils de financement des entreprises de l’ESS sont le plus souvent mal adaptés aux spécificités économiques des 35 000 associations culturelles employeuses, aux compagnies et ensembles d’artistes.

Les entreprises culturelles de l’ESS font par ailleurs un important effort de diversification de leurs ressources et de transformation de leurs modèles économiques.

A la lumière de leurs conclusions, quelles priorités dégager en matière d’amélioration des services financiers aux entreprises culturelles ?

ANIMATRICE

Véronique GOMEZ, Responsable du marché culture, Crédit Coopératif

INTERVENANT.E.S

Elefterios KECHAGIOGLOU – Directeur  du Plus Petit Cirque du Monde

François DEBIESSE – Président de l'ADMICAL

Autour d’une table ronde, cinq chaises. Au départ, autour de la table, on retrouve l’animateur et les deux intervenants ; deux chaises sont vides. Le débat est lancé entre ces deux personnes. Au bout de 10 minutes, l’animateur propose au public de s’inviter à la table des débats. N’importe quelle personne du public peut alors venir s’asseoir autour de la table pour faire valoir son opinion, apporter une idée, un témoignage, poser une question… Il doit toujours y avoir une chaise libre : à chaque fois qu’une personne s’assoit sur la chaise libre pour s’exprimer, une autre personne doit libérer sa chaise pour retourner dans le public. L’intervenant a plusieurs rôles : apporter de la matière à la discussion, réguler les temps de parole et préparer un rapport d’étonnement sur les échanges.

PRINCIPE DE L'ATELIER BOCAL

16 H 50

PARTIE 3 - ÉTAT D'AVANCEMENT DES PROPOSITIONS D'ACTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L'ESS   DANS LA CULTURE 

Restitution des débats en ateliers

Présentation de premières propositions concrètes issues du travail du collège d’experts, par Bernard LATARJET

Regards croisés :

  • Tony ESTANGUET – Président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (COJO) de Paris 2024

Dialogue de clôture :

  • Christophe ITIER - Haut-Commissaire à l'économie sociale et solidaire et à l'innovation sociale

  • Hugues SIBILLE – Président du Labo de l'ESS et de la Fondation Crédit Coopératif

LIEU DE LA RENCONTRE

Festival d'Avignon

Cloître Saint Louis

20 Rue du Portail Boquier

84000 Avignon

RETOUR SUR LES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES

CHAPITRE 1

Capture_rapport_latarjet.PNG

Alors que le poids de la culture est important au sein de l’ESS (les structures culturelles représentent 15 à 17% des entreprises de l’ESS), les formes d’organisation sociales et solidaires innovantes y sont très peu nombreuses (Groupements d’employeurs, Coopératives d’activité et d’emploi, Pôles territoriaux de coopération économique…) et inversement le domaine des entreprises culturelles est peu connu dans le monde de l’ESS. Cette étude, issue d'une recherche réalisée pendant un an par Bernard Latarjet, conseiller culturel, identifie les voies essentielles au progrès pour rapprocher culture & ess.

CHAPITRE 2

Rencontre « Culture & ESS : la 3ème voie ? » en juillet 2018 lors du Festival d’Avignon.

Entre le modèle public subventionnel et le modèle purement commercial, nombreux sont les acteurs culturels qui suivent une troisième voie conjuguant intérêt général et efficacité économique. L’économie sociale et solidaire (ESS) qui partage avec la culture de nombreuses valeurs peut les y aider. Comment et à quelles conditions ?

AUTRES PUBLICATIONS

Capture_prospectivess_culture_1.PNG

Compte-rendu du 1er temps de rencontre des prospectivess "Culture & ESS "

Capture_prospectivess_culture_2.PNG

Compte-rendu du 2eme temps de rencontre des prospectivess "Culture & ESS "

ORGANISATEURS

LOGO_recadre.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
FCC.png
  • Twitter
  • YouTube - Black Circle
logo_cadre.png
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Black Circle

RESTEZ INFORMÉS

INSCRIVEZ-VOUS

© 2023 by One Day Festival. Proudly created with Wix.com